LES P’TITS BABAS

baba au rhum chantilly vanille

C’est en s’installant au château de Lunéville au XVIIIème siècle que roi de Pologne Stanislas Leszcynski, alors en exil, fut à l’origine d’une nouvelle gourmandise qui allait rapidement dépasser nos frontières.

Devenu beau-père de Louis XV et Duc de Lorraine, il était las de manger les Kouglofs trop secs originaires de sa Pologne natale. C’est pourquoi le Duc, gourmet et gourmand, demanda à son pâtissier Nicolas Strohrer de trouver un moyen d’y remédier.

L’inventif pâtissier eût alors l’idée d’arroser la brioche de vin de Malaga, de la parfumer de safran puis d’y ajouter de la crème pâtissière et des raisins secs de Corinthe.

Le résultat fut une révélation pour le Duc qui le baptisa rapidement « Ali Baba » en souvenir des Contes Des Mille et Une Nuits qu’il affectionnait particulièrement.

L’histoire voulut que Nicolas Strohrer se mit au service du Roi de France.

Sous l’influence de la gastronomie française, il améliora le dessert en le travaillant à partir d’un « savarin » à la pâte beaucoup plus aérienne et lui donna la forme d’une demi-sphère dotée d’un puit en son centre. En l’imbibant de rhum, il le popularisa au-delà des frontières jusqu’en Italie où il prit sa forme de bouchon. D’ailleurs les Napolitains assurent que c’est Napoléon qui leur aurait volé la recette !

Amoureux à la fois de cette pâtisserie et de son histoire, LE BISCUITIER CREATEUR décide de l’intégrer dans ses collections de biscuits.

Nos babas dits « babas à la française » conservent leur forme de savarin original et sont parfumés au rhum des Antilles ou au limoncello. Ils se dégustent nature ou s’accompagnent à merveille d’une crème chantilly.

POUR EN DÉCOUVRIR NOS BABAS, CLIQUEZ SUR LES VISUELS CI-DESSOUS :